La médecine chinoise, mais encore ?

La médecine chinoise, afin d’aider le corps à être plus fort face aux différentes attaques extérieures, la MCT s’articule autour de 5 activités complémentaires : l’acupuncture, la diététique, les massages Tui Na et les exercices énergétiques comme le Tai-chi ou le Qi Gong. La pharmacopée chinoise est la dernière branche de cette médecine, et non des moindres.

C’est le domaine dans lequel se sont spécialisés les Laboratoires Bimont et qui s’avère être l’une des pratiques les plus efficaces pour la prévention des troubles de l’organisme.

La réflexion de la médecine chinoise traditionnelle se veut globale. En effet, à l’inverse de la médecine occidental qui traite chaque partie du corps indépendamment l’une de l’autre, la médecine chinoise englobe le corps, l’esprit (avec ses émotions) ainsi que l’environnement qui gravite autour de l’individu. Cette approche qu’on appelle holistique met en lumière l’interdépendance de chaque élément qui compose l’être humain.

Le Yin, Le Yang et le Qi dans la médecine chinoise

Ancienne de plusieurs millénaires, la médecine chinoise, a en réalité puisé son savoir bien au-delà des frontières de la Chine. Elle est en effet un amalgame des différentes médecines asiatiques : la Chine bien sûr, mais aussi le Japon, la Corée ou encore le Vietnam. Cette culture a fortement été influencée par la théorie du Yin et du Yang, représentant les forces opposées agissantes mais cependant totalement complémentaires.

Le principe du Yin et du Yang est souvent mis en parallèle avec le Qi. Le Qi étant l’énergie vitale circulant aux travers des méridiens. Chaque individu en bénéficie. Elle permet en outre d’apporter régulièrement de l’énergie aux différents organes du corps humain et de tout être animé.
La détérioration et le dysfonctionnement des organes s’expliquent, selon la tradition chinoise, par un déséquilibre entre le Yin et le Yang, entrainant un blocage dans les méridiens et donc des problèmes de circulation du Qi.

Ainsi l’acupuncture ou le massage Tui Na, mais aussi les exercices énergétiques, aident à rétablir la circulation du Qi dans les méridiens, en redynamisant l’énergie du corps. De plus la phytothérapie, issue de la pharmacopée chinoise et, de ce fait, les produits des Laboratoires Bimont, contribuent au bon fonctionnement du Qi et de son rééquilibrage, prévenant un grand nombre de maladies et divers troubles.

La phytothérapie pour se soigner en douceur

Depuis trois millénaires, le baume du tigre issue de la pharmacopée chinoise, avec ses nombreux savoirs sur les nombreuses plantes, les essences animales et minérales, a su faire ses preuves et a fini par s’installer dans les habitudes des occidentaux. Les principes actifs contenus dans les différentes préparations confectionnées depuis des siècles, contribuent à la guérison et au maintien du corps tout entier.

La voie naturelle est un traitement de plus en plus prisé par les occidentaux. Les laboratoires Bimont l’ont bien compris et se sont inspirés de la phytothérapie traditionnelle chinoise pour créer une gamme de compléments alimentaires permettant de lutter efficacement et naturellement contre de nombreux symptômes : Le Guarana pour aider à éliminer les graisses ou encore le tilleul pour les lutter contre les insomnies. Et il ne s’agit-là que de deux exemples parmi une multitude de plantes bienfaisantes pour l’organisme.

Les commentaires sont clos.

Navigation dans les articles